samedi 19 janvier 2013

Corps et âmes d'Olympe Mousseron

Couverture Corps et âmes

Résumé :

" Nous volions au-dessus de l'océan, dans une nuit sombre et glacée. (...) Ni bateaux, ni rochers, ni poissons, ni icebergs ne semblaient vouloir croiser notre route. Jade commença pourtant à ralentir de manière inexpliquée. Au loin, face à nous, elle fixait quelque chose. Une âme se dressait face à notre chemin, douze à quinze mètres plus loin. "

Et si vous pouviez quitter votre corps pour vivre en âme ? Et si les âmes avaient créé une civilisation semblable à la nôtre, dans laquelle elles pourraient vivre sans leurs corps ?

Mon avis :

Ce roman m'avait fait de l'oeil dès sa sortie !! J'avais participé à un concours sur la page de l'auteur pour le gagner, mais comme je ne gagne jamais rien en général et que je l'avais trouvé en braderie sur un forum entre temps, je l'avais acheté...mais il se trouve que je l'ai gagné au concours !! Comme quoi, il fallait vraiment que je l'aie et que je le lise ! Le moment de ma lecture est encore une fois tombé pile...
 
On se trouve face à deux narrateurs dès le début du roman. Celui qui l'ouvre le refermera et ce n'est qu'à la fin qu'on saura qui il est...
Dès cette petite introduction, j'ai adhéré... « John avait toujours avancé dans sa vie en se disant que ce qu'il faisait ne lui ressemblait pas.[...] Il était arrivé à vingt-quatre ans, à l'époque, avec l'idée très précise que la vie dans laquelle il était ne lui plaisait pas. Mais qu'est-ce qui lui plairait alors ? […] La vérité c'est que personne ne se plaît vraiment dans son quotidien. Du moins pas tout le temps. Il y a toujours une facette qui pêche et vous voudriez autre chose."
Ensuite, notre principal narrateur, John, se présente : il rédige le livre de sa vie, de ses aventures.

A 24 ans, après des études de réalisation audiovisuelle à Lyon, il monte à Paris pour concrétiser ses rêves, faire du cinéma. Mais ce n'est pas si simple, il commence d'abord par un stage puis un boulot pour une chaîne de TV. Rien de bien palpitant, surtout dans ce monde froid et mesquin des apparences qu'il nous décrit ! Il y rencontre Adèle qui va devenir sa copine et un peu trop vite sa fiancée...Il supporte cette vie qui l'enchaîne tout doucement jusqu'au jour où son âme sort de son corps !!! Il est d'abord terrifié et croit qu'il est mort, mais une autre âme, Jade, qui l'attendait, va lui dire que son âme est juste sortie de son corps parce qu'elle ne se trouve pas bien dans cette vie ! A partir de là, elle va lui expliquer et lui montrer toutes les possibilités qui s'offrent à lui en tant qu'âme...et il va rencontrer Angela, une jeune cubaine qu'il n'aurait jamais croisée autrement, et tout son monde va basculer !!
Je vous laisserai découvrir la suite de leurs aventures et de cet univers particulier dans lequel on se sent comme chez soi, avec leurs joies, leurs peines...

J'ai bien entendu adoré cet univers et cette vision des choses qui me convient tout à fait !
De nombreux médiums et des personnes ayant vécu des expériences de mort imminente (EMI ou NDE en anglais) témoignent de l'existence d'un univers parallèle où vivent les âmes...Bien sûr, ceux qui ne veulent pas y croire peuvent en rester au stade du roman, même si c'est un peu dommage de se priver de ça !

Les personnages sont plutôt réussis, même si certains auraient pu être approfondis : je reste un peu sur ma faim pour Morguaï !
John est très émouvant, il a un côté très féminin, avec beaucoup de sensibilité.
Le texte insiste sur l'impression de liberté en tant qu'âme, car à ce moment-là John décrit ses sensations et ses sentiments, alors que dans son corps, on est dans le matériel, et beaucoup plus centré sur le déroulement des événements.
On déteste Adèle, cette peste arriviste salope (désolée, là, y'a pas d'autres mots ^^!) et rancunière !
Jade, l'indispensable intermédiaire, le lien entre les 2 univers, entre John et Angela, est très touchante.
J'ai apprécié la pétillante Angela et l'intriguant Morguaï mais ils auraient tous les 2 mérité plus de détails....
A part quelques longueurs sur certaines descriptions, surtout quand on est dans le suspense de savoir la suite, je n'ai rien d'autre à lui reprocher !
Un petit mot sur la couverture : lumineuse et symbolique : la main (du destin ?) qui tient le bouchon de la fiole qui enferme notre âme...

La fin est à la fois, absolument horrible et triste, et tellement porteuse d'espoir !!! Quand on a fini d'en pleurer, on en sourit béatement (pour détourner la célèbre phrase de Musset ;)).

Un magnifique roman sur la vie, la mort, les contraintes, la liberté, le hasard, l'amour, le fait de vouloir être à sa place dans le monde...J'ai adoré la balade ! Un coup de coeur !! Dommage que le mode d'emploi pour faire comme John ne soit pas fourni avec le livre ;) Et encore merci Olympe pour ce concours !!!
 
Extraits :
 
"Les âmes le sentent quand c'est la fin. A ce qu'on m'a dit, tu sens pendant la journée qui précède que ton âme se rajeunit, ton esprit se fait plus clair...Comme si la mort n'était qu'un éternel recommencement, qu'elle te ramenait à la naissance."
 
"Je pense qu'en tant qu'âme ou en tant qu'homme, la même peur nous taraudera toujours. La peur de l'inconnu, d'être seul au moment fatidique et de s'éloigner de tous ceux que l'on a aimés."
 
"Je comprenais que les âmes ne prenaient pas le temps de discuter avant d'entamer une rlation d'amour, d'amitié ou de haine. Ce n'était pas la peine de faire dans la séduction ou bien de donner rendez-vous à une autre âme. A qui bon ? Quand on a le plus puissant des pouvoirs pour apprendre l'un de l'autre. De toute façon, c'était écrit, c'était comme ça... J'aimais cette femme et je savais que dès que j'avais posé les yeux sur son petit visage rayonnant à ce parc, j'allais l'aimer et tout faire pour être avec elle."
 
"Mes yeux se perdirent dans ceux de l'âme face à moi. C'était comme si je la connaissais depuis des années."
 
"Elle avait pourtant raison, j'avais toujours été un faible dans ma vie. Un mouton tondu, comme beaucoup d'autres moutons qu'il soit homme ou femme. Je n'avais même jamais eu envie de me rebeller. Je me disais qu'ainsi allait la vie. Le bonheur ne frappait qu'à la porte des gagnants au loto, qui, par chance, pouvaient choisir une autre vie lorsque cet heureux coup du sort leur tombait dessus. Finalement, je me rendais compte que même si ces gagnants pouvaient changer leur vie fnancièrement parlant, changer de travail, de situation et avoir moins peur de regarder leurs comptes en banque, cela ne les changerait pas moralement. Ils allaient rester des moutons tondus par leurs femmes ou par les autres. Quelque chose d'autre était nécessaire pour se rendre compte qu'il fallait changer, évoluer. Ce quelque chose je l'avais trouvé et je me rendis compte qu'il était celui qui me sauverait face à toute cette cruauté."

 
http://1.bp.blogspot.com/-rxWV7PGPJxA/UJZJc0PRgPI/AAAAAAAAD8M/WyPCuosZMkQ/s320/Challenge+-+IMAGINAIRE.jpg

http://img16.imageshack.us/img16/5773/livresu.png 1/15


 

vendredi 4 janvier 2013

Absinthes & Démons de Ambre Dubois

Couverture Absinthes & Démons

Résumé :

 Qui est réellement Lord Nermeryl ? Le diable, comme le laisse sous-entendre la rumeur ? Ou un jeune dandy un peu trop excentrique dont le passe-temps morbide est d’enquêter sur des affaires surnaturelles ?

Au fil des énigmes, en compagnie de sa fidèle compagne, la Corneille, le jeune homme goûte la saveur des âmes des êtres humains, découvrant les travers de l’humanité et y apportant sa propre justice… d’une manière bien singulière…

Mon avis :

J'ai pu découvrir cette auteure avec ce titre grâce à Kassandra qui l'a mis en livre voyageur sur Club de Lecture.

Nous suivons les enquêtes d'un jeune détective, aussi séduisant qu'arrogant, mystérieux et effrayant. Jorian Nermeryl est spécialisé dans les affaires touchant au surnaturel, et personne ne tombe sur sa carte de visite par hasard.
Il est secondé par une étrange compagne, la Corneille, qui le surveille et le guide.
Neuf enquêtes nous apprennent petit à petit l'identité de ce Lord, qui n'est entièrement dévoilée qu'à la fin. Très belle symbolique avec le chiffre neuf : un cycle, l'accomplissement de son « contrat » !
Pourquoi ce titre ? Parce que notre homme boit souvent de l'absinthe ( pour ses vertus aphrodisiaques ou pour accroître ses pouvoirs psychiques ? peut-être bien les 2...), et que ses yeux étonnants sont de la même couleur « vert mordoré ».
Jorian rencontre différentes créatures surnaturelles au fil de ses enquêtes, fantômes, vampires, fées, dieu celte, démons, et sa route croise la magie noire, la magie païenne, les sacrifices de sang, mais également des sentiments bien humains, comme la jalousie, la vengeance, la soif de pouvoir, et même l'amour.
Ces histoires nous montrent que ce sont bien souvent les hommes qui sont à l'origine de tragédies qui les dépassent, qui utilisent la magie, ou qui passent des pactes, et qui ne savent plus comment y mettre un terme.
L'enquête que j'ai préféré est Tentations, car c'est là que Jorian apparaît le plus sensible et vulnérable...Malgré son aura envoûtante et le désir qu'il inspire, je n'ai pas été séduite plus que ça, son arrogance m'a insupportée ;)

A travers ses différentes énigmes, Ambre Dubois nous fait voyager dans tout l'univers du surnaturel, dans ce qu'il a de plus sombre, passant facilement du monde celte des pierres levées et des oghams à celui de l'au-delà avec ses fantômes, ses démons et ses vampires, tout en y mêlant la religion, qui n'a d'ailleurs pas une très bonne image...
Une auteure à découvrir !

Exraits :

« Il était de coutume que les êtres humains entrant en possession de la carte de visite du mystérieux lord ne soient pas guidés par le hasard. En effet, ces personnes étaient toutes impliquées dans des affaires que l'on pouvait qualifier de surnaturelles, même si elles n'en avaient pas toujours conscience. »
 
« L'amour n'est bon que pour les fous ou les simples d'esprit, pas pour des êtres sombres comme nous. Il ne nous apporte que la destruction. Il nous pousse à commettre des actes insensés, à nous perdre dans un abîme sans raison. »

http://1.bp.blogspot.com/-rxWV7PGPJxA/UJZJc0PRgPI/AAAAAAAAD8M/WyPCuosZMkQ/s320/Challenge+-+IMAGINAIRE.jpg

Le grimoire pourpre de Michaël Bettinelli

Couverture Le Grimoire pourpre


Résumé :

On le nomme le « Grimoire Pourpre », il renferme toutes les légendes du Diable. La tradition veut qu’il soit transmis au sein d’une mêm famille de génération en génération. Notre glorieuse famille a été élue dans ce but …

Mon avis :

J'ai découvert le livre et l'auteur au salon du livre de Montendre en octobre 2012.

Je ne suis pas spécialement fan de BD et je n'ai jamais ouvert un manga, mais quand on me parle de contes et légendes, je suis prête à tenter l'aventure !

Et bien, je dois dire que j'ai beaucoup aimé !
L'action se situe dans la ville de Limoges, ce qui est déjà un pari audacieux, mais remarquable ! Montrer qu'il existe des légendes dans toutes les provinces de France et qu'elles peuvent être exploitées, l'idée me plait déjà beaucoup !
Le jour de leurs 15 ans, Jean et Manon se voient transmettre par leur grand-mère un vieux grimoire qui relate les légendes du diable. Ils doivent absolument L'empêcher de s'en s'emparer. Nos deux héros, pas du tout préparés à ça, ne savent pas comment faire et l'ultime solution consiste à déchirer une page, ce qui rend le diable incapable de dérober le livre. Mais ils doivent ensuite revivre l'aventure de la page déchirée, pour remettre le livre en état.
Ici, leur quête sera la cuve de Saint-Hubert.
Ils vont alors découvrir les mystères souterrains de leur ville et de ses églises, et pénétrer dans le monde des fées (le Pichou Gens) à l'aide d'une canne d'enchanteur et d'une l'épée ayant appartenu à leurs ancêtres.

Je ne suis pas une spécialiste des illustrations, mais j'ai apprécié la précision et le détail des portraits et des monuments, et particulièrement les passages des légendes, qui sont magnifiques.

J'adore le message bien entendu, qui fait penser à Peter Pan et au monde des fées qui disparaît un peu plus chaque fois que quelqu'un dit qu'il n'y croit pas...

La religion, avec les saints et leurs légendes, les églises qui révèlent des passages souterrains, se mêle à la magie païenne des créatures mythiques, et même, détail qui m'a plus étonnée, aux francs-maçons qui viennent aider nos héros. Le tout brillamment illustré en noir et blanc fait qu'on passe un très bon moment !
L'idée du livre dont on déchire les pages pour revivre les aventures est excellente parce qu'inépuisable, ce qui promet de nombreuses autres aventures !! 2 autres tomes sont déjà sortis !

Extraits :

« Peu à peu, les légendes sont oubliées, ici comme ailleurs, la magie meurt...Mais vous, jeunes héritiers, vous avez le pouvoir de faire revivre tout cela, et de créer des légendes. »

« Nous nous sommes fait un devoir de veiller à ce que les contes et les légendes ne meurent jamais.
Nous les réécrirons, nous les vivrons...et nous les transmettrons car elles font partie de nous.
Et quand tout sera fini, le Pichou Gens pourra revenir et enfin retrouver sa place dans notre monde. Pour tous ceux que les lutins, les fées et autres créatures merveilleuses font encore rêver...Nous ferons revivre les contes et les légendes. »
 http://1.bp.blogspot.com/-rxWV7PGPJxA/UJZJc0PRgPI/AAAAAAAAD8M/WyPCuosZMkQ/s320/Challenge+-+IMAGINAIRE.jpg

mardi 1 janvier 2013

Challenge Je vide ma bibliothèque 2013

J'en ai déjà raté 2, je peux bien me réinscrire pour celui de 2013 !!!
Comme Ayma a relancé ce challenge sur Livraddict, je le retente, toujours dans la catégorie Lisoteuse.
Donner une liste de 15 livres de ma bibliothèque que je veux lire en 2013, en laissant 5 titres inconnus dans la liste, c'est jouable en principe ;)

Voici donc ma liste :

Go to hell T.2 de Oxanna Hope
Dent pour dent (Maeve Regan T.2) de Marika Gallman
Immortel T.2 de Claire Wallaert
Les anges ont la dent dure (Félicity Atcock T.2) de Sophie Jomain
La stratégie des ténèbres (Ryan Blake T.1) de Sklaerenn Baron
Le ciel nous appartient de Julie Gerster et Edwige Haurant
50 nuances de Grey de EL James
Samhain de Cassandre F. Amaranthe
La secte d'Abaddon (Aliette Renoir T.1) de Cécilia Corréia
Corps et âmes d'Olympe Mousseron


http://img16.imageshack.us/img16/5773/livresu.png



La couleur de l'âme des anges de Sophie Audouin-Mamikonian

Couverture La Couleur de l'âme des anges, tome 1

Résumé :

Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable...
Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d'elle ?

Mon avis :

J'ai pu le lire grâce à Anne-Sophie qui l'a mis en livre voyageur sur Club de Lecture, et c'est un coup de coeur qui est tombé à un moment particulier...Quand le hasard s'amuse...
 
Après avoir été assassiné, Jeremy se retrouve dans un au-delà où il est devenu un ange.
Il doit d'abord s'habituer à l'idée qu'il est mort, et ensuite à son nouvel univers, loin d'être aussi calme et pacifique qu'il aurait cru.
Les anges doivent survivre en se nourrissant des sentiments des humains, qui leur apparaissent sous forme de brume bleue ou rouge. La brume bleue traduit la joie, l'amour, la rouge représente la colère. Ils deviennent des anges rouges ou bleus en fonction de leur choix de « nourriture » qui confortent ce qu'ils éprouvaient en tant qu'humains.
En voulant enquêter sur sa mort, Jeremy rencontre Allison, une humaine, qui a été témoin de son meurtre et qui est recherchée par le tueur. Il essaie désespérément de la prévenir du danger mais il n'arrive pas à communiquer avec elle.
A force de rester près d'elle et de la découvrir, il va finir par en tomber amoureux, ce qu'il n'avait pas le temps de faire quand il était vivant, trop occupé par son boulot et sa réussite.
Mais que peut-il espérer, puisqu'elle est vivante, et lui un ange...?? Que vont-ils devenir ?
Le commanditaire de son meurtre n'est pas celui qu'il croit, et pas pour les raisons qu'il croit...
Jeremy était déjà surdoué en tant que vivant, mais il va développer des capacités extraordinaires et se révéler en fait un ange au destin particulier...
 
J'ai adoré cet univers où les anges sont beaucoup liés aux humains : ils doivent se nourrir de leurs sentiments et peuvent même les provoquer, les humains sont influencés par les anges sur leurs décisions...seul un voile les sépare...c'est une conception de l'au-delà qui se rapproche assez de celle que j'imagine...
Jeremy est un personnage très réussi : il a fallu qu'il meure pour comprendre ce qui était important dans la vie ! Heureusement, une nouvelle « vie » et de nouvelles opportunités s'offrent à lui dans cet autre « monde ».
Allison se révèle également surprenante, même si ses décisions peuvent nous faire bondir parfois.
Mais ce n'est pas seulement leur destin qui est en jeu, mais celui de toute l'humanité, c'est l'histoire de la lutte entre le bien et le mal, une lutte de contrôle et de pouvoir.
Alors même si certains dénouements sont un peu trop faciles et rapides, je me suis laissée embarquer quand même !
 
Toutes les sensations et tous les sentiments décrits avec précision nous rendent cet univers si particulier très réel. Chaque titre de chapitre associe le sens du goût avec un sentiment « le goût du désir », « le goût de la peur »...
Le sens de la vue est mis en valeur avec les brumes de différentes couleurs qui sont également liées aux sentiments éprouvés, qui rappellent les couleurs des auras.
 
En évoquant une manipulation mentale angélique, l'auteur fait tout de même passer l'idée que nos esprits peuvent être facilement contrôlés, notamment par les programmes TV... « Laissé à lui-même, le vivant a tendance à se contenter de peu. Mettez-le régulièrement devant une télévision et vous avez un être qui devient presque amorphe. »
De même, j'ai beaucoup aimé les rencontres avec Einstein (et oui, on rencontre des personnalités dans l'au-delà ;)) et ses théories sur les champs magnétiques.
 
Cette histoire bouleversante, sur la vie, la mort, l'amour, nous donne envie de profiter de la vie, et nous montre que les sentiments peuvent exister au-delà de la mort, ce dont je ne doute pas, même s'il s'agit ici d'un roman !
 
Citations
 
« La vie est dure sur Terre. Lorsqu'ils arrivent ici, les Anges sont fatigués. Alors n'avoir qu'à s'amuser, dormir ou passer du temps avec d'autres en se nourrissant de la Brume des vivants, c'est un soulagement pour eux. Pas de bagarre, pas de plus fort ou de plus faible, pas de compétition. Seuls ceux qui veulent se venger, qui sont obsédés ou fous de jalousie, d'amour ou de haine tentent de communiquer, de « revenir » chez les vivants. »
 
« Eh oui, ton problème, LE problème, c'est qu'elle est là-bas et toi ici. Séparés, distants, différents, incompatibles, mort et vivante, énuméra l'Ange bleu pour enfoncer le couteau dans la plaie. »
 
« L'amitié, l'amour tout ce qui existait sur Terre, tous les sentiments humains pouvaient exister ici aussi. Il en était maintenant convaincu. »
 
"Le désir est brûlant, il détruit tout sur son passage. Alors que l'amour est doux, tendre et il est constructif."

http://1.bp.blogspot.com/-rxWV7PGPJxA/UJZJc0PRgPI/AAAAAAAAD8M/WyPCuosZMkQ/s320/Challenge+-+IMAGINAIRE.jpg